1 Franc Semeuse (1898-1920)
  • 1 Franc Semeuse (1898-1920)
  • 1 Franc Semeuse (1898-1920)

1 Franc Semeuse (1898-1920)

3,80 €
TTC

Témoin des mutations survenues dans l'Hexagone entre la fin du XIXe et l'entre-deux-guerres, le Franc Semeuse offre un éclairage sur la IIIe République. Plus qu'une simple pièce de monnaie en argent, le symbole d'une France résolument républicaine !

Type de prix
Quantité


Quel type de transaction souhaitez-vous?

Total à payer 3.8 pour 1 unité(s)
Cours du jour 3,80 €

Le prix indiqué est net.Hors frais de transport.

Le Franc Semeuse, un succès populaire

Avec 4,175 grammes d'argent pur pour une masse totale de 5 grammes, le Franc Semeuse affiche un titre de pureté de 835 ‰. Son diamètre de 23 millimètres le place dans les standards européens. Frappé à 440 millions d'exemplaires entre 1898 et 1920, le Franc Semeuse est l'une des pièces les plus courantes de la numismatique française. Un investissement accessible plébiscité pour sa forte liquidité !

On doit cette pièce de monnaie en argent au médailleur Louis Oscar Roty. Né à Paris le 11 juin 1846, il entre très tôt à l'École des Arts Décoratifs, où il suit les cours de dessin d'Horace Lecoq de Boisbaudran. Il poursuit sa formation à l'École des Beaux-Arts de Paris, sous la férule du célèbre médailleur Hubert Ponscarme. Doué et opiniâtre, Louis Oscar Roty remporte en 1875 le grand prix de Rome en gravure de médaille et pierre fine. Deux décennies plus tard, il est choisi par le ministre des Finances Paul Doumer pour dessiner les nouvelles pièces de monnaie destinées à remplacer le type « Cérès » vieillissant. Mis en circulation en 1898, le Franc Semeuse rencontre un vif succès dans la population. Une consécration pour Louis Oscar Roty, qui inscrit son nom en lettres indélébiles dans l'histoire de la numismatique française !

Massivement thésaurisé durant la Première Guerre mondiale, le Franc Semeuse cesse d'être frappé en 1920. Il sera finalement démonétisé en 1928, trente ans après sa première mise en circulation.

L'avers du Franc Semeuse

La pièce de 1 Franc Semeuse porte sur l'avers une jeune femme marchant face au vent, dans la clarté du jour naissant. Coiffée du bonnet phrygien, elle sème d'un geste ample les graines destinées à nourrir le peuple. De part et d'autre se déploie l'inscription « REPUBLIQUE FRANÇAISE ».

Le type Semeuse apparaît pour la première fois en 1887 sur une médaille réalisée par Louis Oscar Roty pour le ministère de l'Agriculture. Inachevé, ce projet sera repris par l'artiste dix ans plus tard, comme base pour dessiner l'avers du Franc Semeuse. Rompant avec le style naturaliste du dessin initial, Louis Oscar Roty insufflera à la Semeuse un charme inspiré de l'Art nouveau. Une réussite esthétique saluée par la critique !

Pour découvrir l’œuvre de Louis Oscar Roty, cap sur la commune de Jargeau dans le Loiret ! Le musée portant le nom de l'artiste conserve précieusement la cire de 1896 préparant les pièces en argent pour la Monnaie de Paris. Un pan d'histoire...

Le revers du Franc Semeuse

Sur le revers du Franc Semeuse apparaissent classiquement la valeur faciale de la pièce, son millésime, ainsi que la devise républicaine « LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE ». L'ensemble est agrémenté d'une branche d'olivier, symbole de paix.

L'identité de la Semeuse

Quelle jeune femme a prêté ses traits à la Semeuse de Louis Oscar Roty ? La question divise les numismates. Certains y voient le modèle professionnel Charlotte Ragot, qui a souvent collaboré avec l'artiste. Mais cette thèse paraît peu plausible, car elle avait renoncé à poser après son mariage en 1890. Autre nom avancé, celui de Rosalina Pesce. Mais là encore, le doute demeure puisque la jeune immigrée originaire de Gallinaro avait à peine onze ans à la naissance du Franc Semeuse. L'hypothèse la plus probable serait donc celle de plusieurs modèles ayant servi à dessiner la Semeuse. Si tel était le cas, le visage pourrait être celui de Rosalina Pesce...