10 Florins

355,00 €
TTC

Pièce en or appréciée des numismates, le 10 Florins est également connu sous la dénomination 10 Gulden. Frappée pendant près d'un demi-siècle, cette pièce de monnaie est déclinée en cinq versions représentant le roi Guillaume III ou sa fille Wilhelmine.

Type de prix
Quantité


Quel type de transaction souhaitez-vous?

Total à payer 355 pour 1 unité(s)
Cours du jour 355,00 €

Le prix indiqué est net.Hors frais de transport.

Caractéristiques

Pureté/titre : 900 ‰
Poids : 6,72 g
Diamètre : 22 mm
Début de frappe : 1875
Fin de frappe : 1933

Zoom sur le 10 Florins hollandais

Avec 90 % d'or pur pour 10 % d'alliage, le 10 Florins affiche un titre de 900 ‰. Son diamètre de 22 millimètres et sa masse de 6,72 grammes le situent dans les standards européens. Frappée entre 1875 et 1933, cette pièce de monnaie en or porte sous le listel l'inscription « God zij met ons », que l'on peut traduire par « Dieu soit avec nous ». Une mention classique, qui place le royaume des Pays-Bas et sa politique monétaire sous la protection divine.

Le 10 Florins existe en cinq versions successives, qui sont autant de jalons de l'histoire néerlandaise entre la seconde moitié du XIXe siècle et l'entre-deux-guerres.

Le 10 Florins Guillaume III

Né en 1817 à Bruxelles, Guillaume III est le neveu du tsar Nicolas Ier de Russie. Il n'a que 32 ans lorsqu'il devient roi des Pays-Bas et grand-duc de Luxembourg, le 17 mars 1849. Moins de deux décennies plus tard, il envisage de céder le Grand-Duché à Napoléon III contre cinq millions de florins. Une faute politique qui lui sera reprochée jusqu'à son décès en novembre 1890, dans la ville néerlandaise d'Apeldoorn.

Le 10 Florins Guillaume III fait revivre sous nos yeux le règne tumultueux de ce souverain volontiers réactionnaire. Frappé à plus de 3,7 millions d'exemplaires entre 1876 et 1889, il est l’œuvre du graveur Johan Philip Matthias Menger. Sur l'avers de la pièce, le roi pose de profil, l'air grave et le regard portant au loin. Sur le revers apparaissent les armoiries des Pays-Bas, reconnaissables notamment au lion couronné.

Le 10 Florins Wilhelmine jeune

Fille de Guillaume II, Wilhelmine voit le jour en août 1880 à La Haye. Elle n'a que 10 ans lorsque la mort de son père fait d'elle la nouvelle reine des Pays-Bas, en novembre 1890. Trop jeune pour exercer le pouvoir, elle doit laisser la régence à sa mère, Emma de Waldeck-Pyrmont. Son règne effectif débute en 1898 et s'achève cinq décennies plus tard, lorsqu'elle abdique en 1948 en faveur de sa fille Juliana. L'histoire retiendra notamment son courage face à l'occupant allemand durant la Seconde Guerre mondiale.

Le 10 Florins Wilhelmine jeune est mis en circulation pour la première fois en 1892. Seuls 450 000 exemplaires de cette pièce de monnaie en or seront frappés lors des quatre millésimes successifs. La reine, âgée de 12 ans, apparaît de profil sur l'avers de la pièce. Ses cheveux longs et ses traits juvéniles sont particulièrement bien rendus par le travail du graveur Willem Jacobus Schammer. Tout comme le 10 Florins Guillaume III, le revers de cette pièce de monnaie en or porte les armoiries des Pays-Bas.

Le 10 Florins Wilhelmine jeune avec diadème

Frappé exclusivement en 1898, le 10 Florins Wilhelmine jeune avec diadème est l’œuvre du sculpteur Pier Pander. Sur l'avers de cette pièce de monnaie en or, la souveraine apparaît coiffée d'un chignon et portant un diadème aux lignes épurées. Le revers est orné des traditionnelles armoiries des Pays-Bas.

Le 10 Florins Wilhelmine avec diadème

Frappé entre 1911 et 1917, le 10 Florins Wilhelmine avec diadème met en scène la reine devenue adulte. On doit au graveur Johannes Cornelis Wienecke le fin travail du buste, du chignon et du diadème. Une fois encore, le revers de cette pièce de monnaie en or porte les armoiries usuelles des Pays-Bas.

Le 10 Florins Wilhelmine âgée

Dernier né de la série, le 10 Florins Wilhelmine âgée a été frappé entre 1925 et 1933. L'avers offre au regard une reine sûre d'elle, semblant poser pour la postérité. Orné d'une épingle, son chignon contraste avec celui des versions précédentes. Sur le revers, les armoiries des Pays-Bas sont à nouveau présentes. Une pièce de monnaie en or des plus esthétiques !