10 Francs Napoleon
  • 10 Francs Napoleon
  • 10 Francs Napoleon
  • 10 Francs Napoleon
  • 10 Francs Napoleon
  • 10 Francs Napoleon
  • 10 Francs Napoleon
  • 10 Francs Napoleon
  • 10 Francs Napoleon

10 Francs Napoleon

182,00 €
TTC

Pièce en or dotée d'une forte liquidité, le 10 Francs Napoléon figure parmi les classiques de la numismatique dans l'Hexagone. L'un des attraits de cette pièce de monnaie réside dans son prix d'achat accessible. Un atout de choix pour un investissement éclairé !

Type de prix
Quantité


Quel type de transaction souhaitez-vous?

Total à payer 182 pour 1 unité(s)
Cours du jour 182,00 €

Le prix indiqué est net.Hors frais de transport.

Caractéristiques

Pureté/titre : 900‰
Poids : 3,225 g
Diamètre : 19 mm
Début de frappe : 1850
Fin de frappe : 1914

Focus sur le 10 Francs Napoléon

Avec 90 % d'or pur pour 10 % d'alliage, le 10 Francs Napoléon affiche un titre de 900 ‰. Son diamètre de 19 millimètres et sa masse de 3,225 grammes lui donnent un charme minimaliste. Frappée entre 1850 et 1914, cette pièce de monnaie en or retrace une période décisive de l'histoire de France, entre le Second Empire et la Première Guerre mondiale. Comme une fenêtre ouverte sur un monde désormais révolu !

Le 10 Francs Napoléon existe en cinq versions distinctes, qui apportent chacune un éclairage sur la période qui les a vues naître.

Le 10 Francs Napoléon III non lauré

Charles Louis-Napoléon Bonaparte naît le 20 avril 1808, dans l'hôtel particulier de la reine Hortense à Paris. Élu président de la République en décembre 1848, il devient empereur en décembre 1852, sous le nom de Napoléon III. Son règne s'achève en septembre 1870, à l'issue de la bataille de Sedan lors de la guerre franco-prussienne. Capturé par les troupes ennemies, l'Empereur déchu ne retrouve la liberté que sept mois plus tard. Il meurt en exil le le 9 janvier 1873, à Chislehurst au Royaume-Uni.

Frappé dès le début du Second Empire, le 10 Francs Napoléon III non lauré est l’œuvre de Jacques-Jean Barre, graveur général des monnaies de 1843 à 1855. Produite par les ateliers de Paris et de Strasbourg, cette pièce de monnaie en or a connu une diffusion à grande échelle, avec plus de 60 millions d'exemplaires mis en circulation. Sur l'avers de la pièce, Napoléon III apparaît de profil, tête nue, le regard tourné vers la droite dans une attitude solennelle. Le revers de la pièce est quant à lui orné d'une couronne de lauriers, surmontée de la mention « Empire Français ».

Le 10 Francs Napoléon III lauré

Frappé entre 1862 et 1868 à plus de 30 millions d'exemplaires, le 10 Francs Napoléon III lauré s'inscrit dans la seconde moitié du règne de l'Empereur. Sur l'avers, le souverain apparaît coiffé d'une couronne de lauriers, à la manière des triomphateurs antiques. On doit la minutie des détails à l'artiste Désiré-Albert Barre, qui succéda à son père au poste de graveur général des monnaies en 1855. Sur le revers de la pièce, on retrouve classiquement la couronne de lauriers, surmontée de la mention « Empire Français ».

Le 10 Francs Marianne Coq

Le 10 Francs Marianne Coq est également connu sous la dénomination 10 Francs Napoléon Coq de Chaplain, en référence au graveur Jules-Clément Chaplain. L'avers de la pièce porte le profil de Marianne coiffé du bonnet phrygien. Sur le revers, un coq se dresse fièrement sous la devise « Liberté, Égalité, Fraternité ». Autant de symboles républicains pour cette pièce de monnaie en or, frappée à 24 millions d'exemplaires entre 1899 et 1914 !

Le 10 Francs Cérès Deuxième République

Frappé entre 1850 et 1851, le 10 Francs Cérès Deuxième République est l’œuvre du médailleur et sculpteur français Louis Merley. L'avers de la pièce porte le profil de la déesse Cérès, divinité antique de l'agriculture et de la fécondité. Sur le revers, on note la présence d'une branche de chêne, symbole de justice. Fait notable, le 10 Francs Cérès Deuxième République n'a été frappé qu'à 3,7 millions d'exemplaires. Une relative rareté pour cette pièce de monnaie en or appréciée des numismates !

Le 10 Francs Cérès Troisième République

L'avers et le revers du 10 Francs Cérès Troisième République sont identiques à ceux de la version Deuxième République, hormis la date de frappe. Produite à 2,3 millions d'exemplaires, cette pièce de monnaie en or est l'un des marqueurs du retour de la république  après la chute du Second Empire.

Au-delà de leur caractère esthétique, les cinq versions du 10 Francs Napoléon constituent un placement sûr, exonéré de TVA conformément à la directive européenne du 12 octobre 1998 relative à l'or d'investissement.